Éviscération 037 – Le verglas n’a jamais cessé pour Carl Rocheleau

Carl Rocheleau est l’auteur des romans Benoît (de la série Cobayes), Parfaite (de la collection « Tabou ») et L’enlèvement, tous trois chez De Mortagne. Il a aussi écrit des livres pour la jeunesse.

Son prochain livre, Soleil de glace, est en prévente chez Les Six Brumes.

Carl a répondu pour vous au questionnaire d’Éviscération.

Qui es-tu?
Carl Rocheleau, papa, prof et auteur, dans cet ordre.

Peux-tu nous parler un peu de ton nouveau livre?
Soleil de glace est le colligé de deux livres : L’Aquilon, déjà paru aux Six Brumes, et L’Albatroce, la L’Aquilon, où l’on découvre ce qui est arrivé aux survivants de l’hiver éternel. Le récit se passe présentement, à la différence que l’hiver n’est jamais reparti depuis le verglas de 1998. On retrouve des personnages auxquels on s’était attaché dans la première novella, et on en découvre de nouveaux. C’est une uchronie, de la SF d’anticipation avec une touche de gore juste ce qu’il faut et des personnages tordus, fêlés par l’hiver éternel.
suite inédite de

Qu'est-ce qui a le plus inspiré ton travail?
C’est mon bénévolat pendant le verglas qui a inspiré la première partie. Et c’est L’Aquilon qui a inspiré L’Albatroce. J’avoue qu’en écrivant le plan, je n’arrêtais pas de penser à la série Lost. Et j’écoutais du Baby Metal.

Tu visites une librairie imaginaire et tu trouves le livre de tes rêves. De quoi parle-t-il?
Oh! Un roman qui ne finit jamais, mais qui me surprend chaque jour avec de nouvelles émotions! Vraiment, genre, tristesse, colère, dégout, rire, étonnement. Tout. Et je veux qu’il joue de la musique de circonstance pour chaque passage.

En quelques lignes, imagine une scène d’horreur.
Tu veux une scène d’horreur? Mets les nouvelles, ils font ça mieux que moi. ;)

N’oubliez pas de participer à la prévente des Six Brumes pour les aider à réaliser leurs publications de 2018!

La semaine prochaine, je vous parle d’horreur érotique alors que je réponds moi-même au questionnaire que j’ai conçu pour Éviscération!

Frédéric Raymond, éditeur
La Maison des viscères

Aucun commentaire:

Publier un commentaire