L'enfant du Diable!

Vous ne pensiez pas que ça existait, une maison d'édition dévouée corps et âme aux livres d'horreur québécois? Bien voilà, vous avez trouvé. Ici, il n'y a pas de limite, nous poussons les auteurs jusqu'aux frontières les plus horribles de leur imagination.

Commençons la découverte avec un extrait d'Aurore, l'enfant du Diable de Nicolas Handfield, qu'on peut lire dans l'anthologie Exodes.

Le 12 août, j'achète un livre (d'horreur) québécois

Peur de sortir de chez vous pour visiter le libraire? Vous avez raison. Le monde est rempli de dangers terribles. Mais il est l’heure de prendre votre courage à deux mains. Il est temps d’acheter un livre d’horreur québécois!

Oui, oui, on le sait, le nouveau Patrick Senécal ne sortira que le 25 septembre… Un mois et demi à attendre… Comment survivre! Avec La Maison des viscères, c’est évident!

Toute la journée du 12 août (et un peu le 11 et le 13), on vous offre les frais de livraison sur Agonies et sur Exodes, nos anthologies d’horreur plusieurs fois nominées à des prix littéraires. Ce sont trois auteurs québécois pour le prix d’un*! C’est aussi le meilleur de l’horreur, fait au Québec.

Et ce n’est pas tout! Pour un temps limité, procurez-vous Agonies ET Exodes en format numérique pour seulement 9,99 $**.


* Six si on compte les micronouvelles dans Exodes
** Livraison rapide par courriel.