Viscères de poisson

Vous l’avez deviné, l’annonce stipulant que Patrick Sénécal était l’un des membres de la sordide trinité composant le premier livre publié par La maison des viscères était un poisson d’avril! Pas que l’idée de lui proposer de participer au projet ne nous ait pas traversé l’esprit. En fait, c’est un des premiers auteurs que l’on voulait contacter. Côté gore, peu d’auteurs québécois accotent Sénécal. Commencer à publier avec un aussi gros nom aurait certainement fait parler de La maison des viscères!

Et puis, on a commencé à réfléchir, à combiner les auteurs que nous voulions contacter pour créer une collection qui serait bien balancée dans le ton et dans le style. À ce moment, on avait déjà quelques auteurs en tête, et la combinaison de Sénécal avec ces auteurs ne nous semblait pas appropriée. On a donc choisi un autre trio...

Qui sont ces trois auteurs qui ont damé le pion au maître de l’horreur de chez nous?

C’est un secret!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire